ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 24/5 - 2010  - pp.575-599  - doi:10.3166/ria.24.575-599
TITRE
Une méthode pour naviguer dans l'espace des simulations

TITLE
Methodology for exploring the simulations space

RÉSUMÉ

La conception habituelle de la simulation d’un phénomène passe par sa modélisation et la réalisation d’une implémentation : son étude permet de déterminer si le modèle est plausible pour rendre compte du phénomène. Nous proposons de renverser ce processus de conception en naviguant dans l’espace des simulations possibles jusqu’à identifier des phénomènes remarquables. Cet article traite de la construction automatisée de modèles et de la manière de naviguer dans l’espace des simulations possibles à partir d’une ontologie de domaine. Afin que ceci soit possible, l’ontologie doit être constituée d’interactions génériques affectées à des familles d’agents. La méthodologie IODA et notre outil LEIA illustrent cette approche en s’appuyant sur des outils de transformation et de simplification de modèles. Les phénomènes pertinents sont identifiés grâce à une métrique spécifiée en entrée, tout en impliquant l’utilisateur dans ce processus.



ABSTRACT

The usual way to design a simulation of a phenomenon is to create its model and then implement it: its study allows to know if the model is adequate and can explain the phenomenon. We propose to reverse this process by exploring the simulation space in order to identify remarkable phenomena until understanding the underlying mechanisms. This paper deals with automated construction of models and the browsing of the simulation space implementations based on a domain ontology. In order to do that, we need to have generic interactions that we can assign to families of agents. The IODA methodology and our tool LEIA illustrate this approach by using tools for processing and simplifying models. The relevant phenomena are identified by using a specified input metric and by involving the user in this process.



AUTEUR(S)
François GAILLARD, Yoann KUBERA, Philippe MATHIEU, Sébastien PICAULT

MOTS-CLÉS
interaction, simulation, rétro ingénierie, observation de modèle.

KEYWORDS
interaction, simulation, reverse engineering, model observation.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (522 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier