ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 25/1 - 2011  - pp.7-10
TITRE
INTRODUCTION

RÉSUMÉ

La simulation orientée agent est maintenant une solution largement utilisée pour la modélisation de phénomènes sociaux. Cependant, si la méthode s’est répandue assez rapidement, le cheminement n’a pas toujours été facile : elle a dû se positionner de manière crédible face à d’autres approches établies de longue date, affronter des questions d’ordre épistémologique, dialoguer avec différentes disciplines notamment les sciences humaines et sociales et résoudre les difficultés pratiques inhérentes à toute nouvelle approche. Néanmoins, les réalisations à ce jour sont remarquables, des défis importants ont été surmontés, de nouveaux ont émergé et malheureusement ou heureusement certains restent encore non résolus. La simulation sociale orientée agent est un domaine véritablement pluridisciplinaire qui s’est créé en intégrant les contributions de l’intelligence artificielle et de l’intelligence artificielle distribuée, de la théorie des systèmes complexes et des sciences sociales, sciences cognitives et sociologie en particulier. Si ces différentes disciplines ont largement contribué à la construction du domaine, la simulation sociale a fourni en retour à ces disciplines une nouvelle approche, de nouveaux outils et/ou une nouvelle méthodologie. Ces apports nouveaux ont fait évoluer leur pratique, le regard porté sur leurs objets d’étude respectifs et plus largement la compréhension que nous avons du monde dans lequel nous vivons. L’objectif de ce numéro spécial est de donner une image de la situation actuelle de la simulation sociale orientée agent, en exposant à la fois l’existant et les directions de recherche dans ce domaine. Nous avons été attentifs à ce que les articles retenus maintiennent un bon équilibre entre les sujets traitant de préoccupations d’ordre général, telles que l’applicabilité de l’approche BDI dans le cadre de la SOA, et les implémentations plus spécifiques de systèmes qui illustrent la manière dont certaines questions critiques en simulation sociale orientée agent peuvent être surmontées.



AUTEUR(S)
Frédéric AMBLARD, Julie DUGDALE

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (80 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier