ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 25/5 - 2011  - pp.653-680  - doi:10.3166/ria.25.653-680
TITRE
Spécification des interactions multi-parties au sein de systèmes multi-agents à l’aide d’organisations normatives

TITLE
Normative organisations for specifying multi-party interactions within multi-agent systems

RÉSUMÉ
Les communications multi-parties qui se déroulent au sein d’organisations nécessitent des modes d’interaction (in)directs entre rôles, (in)directs au sein de groupes, etc. La prise en compte de ces modes implique la mise en œuvre d’une modélisation et d’un support intégrant ces deux dimensions. Ainsi, ce papier propose d’étendre le modèle organisationnel normatif MOISE pour spécifier les différents modes d’interactions. Cette spécification a deux objectifs : (i) permettre à l’organisation multi-agent de vérifier que les agents utilisent correctement les modes d’interaction, (ii) permettre aux agents de raisonner sur ces modes comme ils peuvent le faire sur les normes. Seul le premier aspect est abordé dans ce papier. La traduction de cette extension pour le système multi-agent est assurée par le modèle d’interaction EASI. Un exemple de gestion de crise dans les transports est mis en œuvre pour illustrer les capacités d’expression de notre proposition.


ABSTRACT
Multi-party communications taking place within organizations lead to different interaction modes such as (in)direct communication between roles, (in)direct communication restricted to a group, etc. Fully normative organizations need to regulate and control those modes as they do for agents’behaviors. However, this problem is not well addressed in current organization model proposals. This paper proposes thus to extend the normative organization model MOISE in order to specify such interaction modes. This specification has two purposes: (i) to make the multi-agent organization able to monitor the interaction between the agents, (ii) to make the agents able to reason on these modes as they can do on norms. The paper is focused on the first point. We illustrate with a crisis management application how this extension enlarges the scope of expression of the interaction capabilities and how it has been implemented on the EASI interaction model.


AUTEUR(S)
Flavien BALBO, Olivier BOISSIER, Fabien BADEIG

MOTS-CLÉS
organisation normative, interaction multi-partie, gestion de crise.

KEYWORDS
normative organisation, multi-party interaction, crisis management.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (541 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier