ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 26/3 - 2012  - pp.209-224  - doi:10.3166/ria.26.209-224
TITRE
Calcul d’arguments et de contre-arguments fondé sur les noyaux inconsistants

TITLE
Mus-based generation of arguments and counter-arguments

RÉSUMÉ

La plupart des approches de modélisation de l’argumentation définissent un argument comme étant une paire (prémisse, conclusion) où les prémisses impliquent la conclusion. Cependant, dans ce contexte la génération d’arguments et de contre-arguments demeure toujours une question fondamentale. Nous proposons dans cet article une nouvelle technique effective de construction d’arguments et de contre-arguments dans le contexte de la logique propositionnelle, en utilisant la notion d’ensemble minimalement insatisfiable (en anglais MUS: Minimally Unsatisfiable Set). L’idée repose essentiellement sur le fait que le raisonnement par l’absurde est valide en logique propositionnelle : (Φ,φ) est un argument construit à partir d’une base de connaissances Δ si et seulement si Φ U (¬ φ) est minimal incohérent (pour Φ inclus dans Δ). En fait, si Φ U (¬ φ) est un MUS de Δ U (¬ φ) qui contient au moins une clause de ¬ φ alors (Φ,φ) est un argument de Δ. Nous présentons un algorithme qui génère tous les arguments en faveur d’une conclusion φ. Nous proposons aussi un deuxième algorithme qui génère l’arbre argumentatif complet induit par un argument donné. Des résultats expérimentaux prometteurs de génération d’arguments obtenus sur plusieurs classes d’instances sont présentés.



ABSTRACT

Most of the approaches of computational argumentation define an argument as a pair consisting of premises and a conclusion, where the latter is entailed by the former. However, the matter of computing arguments and counter-arguments remains largely unsettled. We propose here a method to compute arguments and counter-arguments in the context of propositional logic, by using the concept of a MUS (Minimally Unsatisfiable Set). The idea relies on the fact that reduction ad absurdum is valid in propositional logic (Φ,φ) is an argument induced from a knowledge base Δ iff Φ U (¬ φ) is minimal inconsistent. Therefore, if Φ U (¬ φ) is a MUS of Δ U (¬ φ)  that contains at least one clause of ¬ φ then (Φ,φ) is an argument from Δ. Not only do we present an algorithm that generates arguments, we also present an algorithm generating the complete argumentation tree induced by a given argument. We include a report on computational experimentations with both algorithms.



AUTEUR(S)
P. BESNARD, Éric GRÉGOIRE, Cédric PIETTE, Badran RADDAOUI

MOTS-CLÉS
argumentation, MUS.

KEYWORDS
argumentation, MUS.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (253 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier