ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 28/2-3 - 2014  - pp.191-216  - doi:10.3166/ria.28.191-216
TITRE
Les ontologies fondationnelles peuvent-elles débabeliser le web ?

TITLE
Can foundational ontologies solve the Tower of Babel problem?

RÉSUMÉ

Cet article se propose de discuter l’idée, aujourd’hui répandue, que les ontologies fondationnelles sont utiles, voire nécessaires, pour assurer l’interopérabilité sémantique entre systèmes de collecte de données faisant usage de terminologies hétérogènes, c’est-à-dire pour résoudre le problème dit de la Tour de Babel. Après un rappel des principales caractéristiques des ontologies, nous proposons une liste des grandes fonctions généralement attribuées, et a minima attendues des ontologies fondationnelles, pour en discuter ensuite le bien-fondé. Nous montrons (i) que la possibilité de réaliser une ontologie intégrant des primitives et définitions formelles suffisamment universelles pour décrire la sémantique des concepts de domaines spécialisés du savoir est loin d’être acquise ; (ii) que même si une telle ontologie s’avérait réalisable, il n’est pas certain qu’elle permettrait d’assurer l’interopérabilité sémantique entre systèmes de données hétérogènes, c’est-à-dire un échange de données préservant le sens que ces données possèdent pour ceux qui les ont encodées.



ABSTRACT

This article aims to discuss the wide spread idea that foundational ontologies are desirable or even necessary to ensure semantic interoperability between data systems making use of heterogeneous terminologies, i.e. to solve the so-called Tower of Babel problem. After presenting the basic features of ontologies, we describe the functions usually attributed (and in any case expected) to foundational ontologies, and we discuss their validity. We show that (i) the possibility of building an ontology integrating concepts and formal definitions sufficiently universal to describe the semantics of specialized fields of knowledge is far from established, (ii) that even if such an ontology proved feasible, it is not certain that it would ensure semantic interoperability between heterogeneous systems of data, i.e. data exchanges preserving the meaning these data have for those who have encoded them.



AUTEUR(S)
Gunnar DECLERCK, Audrey BANEYX, Xavier AIMÉ, Jean CHARLET

MOTS-CLÉS
Ontologies fondationnelles, formalisation des connaissances, interopérabilité sémantique, données hétérogènes, problème de la tour de Babel

KEYWORDS
Foundational ontologies, knowledge formalization, knowledge formalization, heterogeneous data, Tower of Babel problem

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (265 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier