ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
« Intelligence Artificielle et Agriculture Numérique »
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
Nouvel éditeur en 2019
 

 ARTICLE VOL 32/5-6 - 2018  - pp.603-625  - doi:10.3166/ria.32.603-625
TITRE
Négociation multi-agents résistante aux pics de charge pour améliorer l’acceptabilité des services d’un fournisseur SaaS ouvert

RÉSUMÉ

Le taux d’acceptabilité d’un service et la satisfaction des utilisateurs deviennent des facteurs clés pour éviter le désabonnement des clients et sécuriser le succès de tout fournisseur de logiciel en tant que service (SaaS). Néanmoins, le fournisseur doit également répondre à des charges de travail fluctuantes et minimiser le coût de la location de ressources sur le cloud. Pour répondre à ces préoccupations contradictoires, la plupart des travaux existants effectuent unilatéralement la gestion des ressources par le fournisseur. Par conséquent, les préférences de l’utilisateur final et son acceptabilité subjective du service sont pour la plupart ignorées. Afin d’évaluer la satisfaction des utilisateurs et l’acceptabilité du service, des études récentes dans le domaine de la qualité de l’expérience (QoE) recommandent aux fournisseurs d’utiliser des quantiles et des percentiles pour évaluer précisément l’acceptabilité du service utilisateur. Dans cet article, nous proposons un mécanisme de négociation « one-to-many » élastique, résistant à la charge et adaptatif pour améliorer l’acceptabilité du service d’un fournisseur SaaS ouvert. Basé sur l’estimation du quantile du taux d’acceptabilité du service et sur un modèle appris de la stratégie de négociation utilisateur, ce mécanisme ajuste le processus de négociation du fournisseur afin de garantir le taux d’acceptabilité du service souhaité tout en respectant les limites budgétaires du fournisseur. Le mécanisme proposé est mis en œuvre et ses résultats expérimentaux sont examinés et analysés.



ABSTRACT

Service acceptability rate and user satisfaction are becoming key factors to avoid client churn and secure the success of any Software as a Service (SaaS) provider. Nevertheless, the provider must also accommodate fluctuating workloads and minimize the cost it pays to rent resources from the cloud. To address these contradicting concerns, most of existing works carry out resource management unilaterally by the provider. Consequently, end-user preferences and her subjective acceptability of the service are mostly ignored. In order to assess user satisfaction and service acceptability recent studies in the domain of Quality of Experience (QoE) recommend providers to use quantiles and percentile to gauge user service acceptability precisely. In this article we propose an elastic, load-spike proof, and adaptive one-to-many negotiation mechanism to improve the service acceptability of an open SaaS provider. Based on quantile estimation of service acceptability rate and a learned model of the user negotiation strategy, this mechanism adjusts the provider negotiation process in order to guarantee the desired service acceptability rate while meeting the budget limits of the provider and accommodating workload fluctuations. The proposed mechanism is implemented and its results are examined and analyzed.



AUTEUR(S)
Amro NAJJAR, Gauthier PICARD, Olivier BOISSIER

MOTS-CLÉS
négociation, adaptation, taux d’acceptabilité, SaaS, cloud computing.

KEYWORDS
negotiation, adaptation, acceptability rate, SaaS, cloud computing.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (914 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier