ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 17/5-6 - 2003  - pp.899-908  - doi:10.3166/ria.17.899-908
TITRE
Analogie et équivalence dans la traduction

RÉSUMÉ
L'objectif du présent article est de différencier l'analogie et l'équivalence dans la traduction. Dans une première partie, nous tentons de décrire l'équivalence comme une relation symétrique, en empruntant cette propriété à la définition de la relation logique d'équivalence. Différents tests de retraduction inversée montrent que ce trait ne permet pas de distinguer clairement entre analogie et équivalence. Ce qui amène alors à se demander pourquoi la traduction se réclame de l'équivalence en écartant l'analogie. Dans une seconde partie, nous avançons l'hypothèse que l'équivalence dans la traduction résulte d'une condition pragmatique, que nous appelons « la clause d'unicité ». Le traducteur doit passer d'un texte-source fixe à un seul texte-cible, ne pouvant proposer qu'une seule solution. Ainsi s'établit une correspondance de fait entre un texte original unique et son unique traduction.


ABSTRACT
The aim of this article is to differenciate between analogy and equivalence in translation In a first part we try to describe translation equivalence as a symetric relation, borrowing this characteristic feature from the logical definition of equivalence. From different tests of reversed translation we get evidences that there is no clear-cut distinction between analogy and equivalence. Such a conclusion makes us wonder why translation is mainly concerned with equivalence and not with analogy. In a second part, we argue that translation equivalence is due to a pragmatic condition, that can be called the « singleness clause ». One must translate one fixed source text in a single target text with no possibility of proposing more than one sole solution. So is established a one-to-one correspondance generating de facto an equivalence between a single original text and its single translation.


AUTEUR(S)
Irène TAMBA

MOTS-CLÉS
traduction, équivalence, analogie, clause d'unicité.

KEYWORDS
translation, equivalence, analogy, singleness clause.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (166 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier