ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 16/4-5 - 2002  - pp.517-543  - doi:10.3166/ria.16.517-543
TITLE
How the memory of interactions at work makes cooperation complex

RÉSUMÉ
Le travail coopératif se réalise à travers des interactions communicatives qui permettent d'atteindre un certain niveau de compréhension mutuelle pour coordonner les actions ou aboutir à des décisions négociées. La compréhension mutuelle est complexe de par l'hétérogénéité des participants qui entraine l'imprédictabilité et l'incertitude des interprétations. Nous posons ici que la coopération chronique est encore plus complexe parce que le souvenir des interactions coopératives précédentes est une source supplémentaire de différence entre les contextes cognitifs des participants. Nous avons étudié le souvenir d'interactions coopératives dans quatre situations collaboratives différentes. L'analyse indique un oubli massif du contenu verbal et un rappel plus aisé des positionnements relationnels, des structures interactionnelles et des émotions.


ABSTRACT
Cooperation in work settings goes through communicative interactions where colleagues need to reach a certain level of mutual understanding for coordinating their actions or finding negotiated decisions. Mutual understanding is complex because of the heterogeneity of the participants which makes the interpretations uncertain and unpredictable. We argue here that chronic cooperation is still more complex because the memory of the previous cooperative interactions is an additional source of difference between the cognitive contexts of the participants. We studied the memory of cooperative interactions in four different collaborative work settings. The analysis indicates a massive forgetting of the verbal content and a greater remembering of the relational positionings, interactional structures and emotions.


AUTEUR(S)
Béatrice CAHOUR

MOTS-CLÉS
interactions chroniques, histoire coopérative, compréhension mutuelle, contexte cognitif, contenu discursif, positionnement relationnel, structure interactionnelle.

KEYWORDS
chronic interactions, cooperation history, memory, mutual understanding, cognitive context, discursive content, relational positioning, interactional structure.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (242 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier