ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique

APPEL À
CONTRIBUTION
Masses de données hétérogènes
En savoir plus >>
Autres revues >>

Revue d'Intelligence Artificielle

0992-499X
Revue des Sciences et Technologies de l'Information
 

 ARTICLE VOL 17/RSTI2 - 2003  - pp.297-301
TITRE
Architectures dynamiques de systèmes multi-agents conversationnels

RÉSUMÉ
Cet article analyse et compare deux mécanismes génériques permettant de définir des architectures dynamiques de systèmes multi-agents conversationnels, ou orientés composants à forte dynamicité : le paradigme de l'annuaire de composants ou agent facilitateur, couramment utilisé à cette fin, et un paradigme que nous proposons basé sur la délégation de rôles conversationnels. Nous montrons que le premier comporte certains inconvénients, notamment de synchronisation et de cohérence du système après reconfiguration. L'approche délégationnelle que nous proposons permet, quant à elle, d'encapsuler de façon transparente et récursive le comportement compositionnel du système dans des agents spécialisés, tout en respectant l'état des conversations en cours. Nous concluons sur les implications de modélisation en terme de composabilité de protocoles d'interaction, et l'impact de ce type d'architecture sur une méthodologie de conception incrémentale dynamique de SMA.


ABSTRACT
This paper analyzes interaction related mechanisms and patterns allowing to define dynamic architectures for conversational Multi-Agents Systems, as well as component oriented systems involving a high dynamicity. The directory service paradigm, or facilitator agent paradigm, which is commonly used for this purpose, is compared with our proposition: a paradigm based on conversational role delegation. We show that the former has several weaknesses regarding synchronization and system consistency after reconfiguration. The delegational approach allows encapsulating the compositional behavior into specialized delegation manager agents, in a transparent and recursive way, while accounting for ongoing conversations and preserving a consistent system state. We conclude on the modeling implications in terms of interaction protocol composability, and the perspective of leveraging such architecture in a dynamic incremental MAS design methodology.


AUTEUR(S)


MOTS-CLÉS
systèmes multi-agents conversationnels ; composition, architecture et reconfiguration dynamique ; délégation de rôles conversationnels.

KEYWORDS
conversational multi-agents systems; dynamic composition, architectures and reconfiguration; conversational role delegation.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 7.5 €
• Non abonné : 15.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (116 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier